Accueil > Apprentissage > Apprentissage - L'essentiel > Le groupe IGS met son expertise en apprentissage au service des entreprises

Le groupe IGS met son expertise en apprentissage au service des entreprises

L’accompagnement des entreprises dans leur projet de création de centre de formation d’apprentis (CFA) fait partie des services que va développer le groupe IGS. Avec la réforme, ce prestataire de formation va aussi accélérer la modernisation de son offre et renforcer son appui aux employeurs dans leur plan de développement des compétences.

La réforme offre aux entreprises la possibilité d’ouvrir leur propre CFA. Cette ouverture du marché est perçue comme une opportunité par le groupe IGS qui forme 4 000 apprentis par an au sein de quatre CFA. Recrutement d’apprentis, accompagnement dans leur recherche d’employeurs, travail sur le savoir-être des candidats, appui aux maîtres d’apprentissage, évaluation et certification des compétences… : « La chaîne de valeur d’un CFA est vaste, toutes les entreprises ne pourront pas intervenir à chacune des étapes », observe Gilles Pouligny, directeur adjoint du groupe IGS en charge de la formation continue et des partenariats.

Aide à la création de CFA

Accompagner les entreprises dans leurs réflexions et nouer des partenariats pour les aider à concrétiser leurs projets : c’est ce que commence déjà à faire le groupe IGS. « Nous allons ouvrir pour le groupe Adecco une session dédiée aux métiers du recrutement à la rentrée 2019 », explique Gilles Pouligny. Un partenariat qui a pour objectif de permettre au spécialiste du travail temporaire de se positionner sur le marché avant de déployer sa propre structure.

L’activité formation continue du groupe (3-500 stagiaires par an) va aussi évoluer avec la réforme. Pour mieux répondre aux besoins des entreprises et des individus, ce pôle d’activité va accélérer la transformation de son offre. « Nous allons poursuivre les investissements amorcés en 2012 dans le domaine du marketing digital et de la relation clients afin d’accroître la visibilité de nos formation auprès du grand public », affirme encore Gilles Pouligny. L’organisme de formation compte par ailleurs passer à la vitesse supérieure en matière de digitalisation de son offre. Pour se lancer dans la formation à distance, le groupe s’est d’abord adossé au CNED et à des fournisseurs de contenus en ligne.

Digitalisation de l’offre

Désormais doté d’un « lab », il dispose en interne des compétences nécessaires pour construire des offres intégrant formation en ligne et accompagnement. « Nous venons de lancer un plan de digitalisation des formations préparant à des titres enregistrés au RNCP  1 », illustre Gilles Pouligny. Objectif visé : moderniser dix cursus certifiants dans les trois ans. Le groupe mise aussi sur son expertise en matière de formation en situation de travail ou encore d’organisation des certifications en blocs de compétences pour développer ses prestations de conseil auprès des entreprises. « Nous étions attendus en matière de conseil en ingénierie financière. Avec la réforme, nous revenons à notre cœur de métier : la pédagogie », estime Gilles Pouligny.

La mobilisation du groupe en faveur de l’innovation s’inscrit aussi dans le plan de développement des compétences (Pic) lancé par l’État. Le groupe IGS a ainsi répondu à deux appels à projets. Le premier concerne les prépas apprentissage ; le second, l’accompagnement des personnes éloignées de l’emploi. Pour cet appel à projets baptisé « 100 % inclusion », le groupe de formation s’est associé à plusieurs acteurs au sein d’un consortium.

Partager cet article