Accueil > Certification > Avec « destination métiers » les Fongecif de l’Ouest et l’Afpa misent sur les blocs de compétences

Avec « destination métiers » les Fongecif de l’Ouest et l’Afpa misent sur les blocs de compétences

Bousculés par la disparition du congé individuel de formation, les Fongecif se mobilisent. Les quatre Fongecif de l’Ouest (Bretagne, Pays de la Loire, Centre-Val-de-Loire et Normandie) et l’Afpa expérimentent depuis cet été de nouveaux parcours de formation courts et modulables sur les métiers du bâtiment, en partenariat avec l’Opca Constructys.

L’opération, baptisée « destination métiers », doit permettre de se former sur un ou plusieurs blocs de compétences de trois titres professionnels : peintre en bâtiment, électricien d’équipement du bâtiment et agent d’entretien du bâtiment. Chaque bloc ou module s’inscrit sur une durée de 200 à 400 heures et pourra être validé par un certificat de compétences professionnelles (CCP). « L’idée est de ne pas préparer forcément tout le titre, certaines entreprises pouvant par exemple avoir des besoins ciblés pour un bloc de compétences », explique Thierry Cormier, directeur du Fongecif Bretagne, dans un entretien accordé au Quotidien de la formation.

Parcours de formation sur mesure

L’opération s’adresse aux demandeurs d’emploi, personnes en reconversion ou salariés, avec un accès se faisant principalement via le conseil en évolution professionnelle (CEP). « Destination métiers s’inscrit dans la mission d’ingénierie de parcours incluse dans le CEP », complète Véronique Bouyaux, responsable du pôle conseil en évolution professionnelle au Fongecif Bretagne. L’idée ? Pouvoir organiser des parcours sur mesure en fonction des profils des personnes et des besoins des entreprises du territoire. Un demandeur d’emploi pourra par exemple préparer le seul module « façadier » du titre professionnel de peintre en bâtiment en vue d’un recrutement, ou un électricien élargir ses compétences en préparant le module « plomberie/sanitaire » du titre agent d’entretien de bâtiment.

Le découpage des diplômes permet de cibler d’autres publics. « Le titre professionnel de peintre comprend un bloc de compétences plus axé sur la décoration intérieure qui est susceptible d’attirer aussi un public féminin sur cette formation », expose Véronique Bouyaux.

Une expérimentation dans un timing resserré

Débutée en juin, l’opération « destination métiers » concerne l’unique secteur du bâtiment. Elle devait initialement porter sur un périmètre plus large, mais a été bousculée par la récente réforme de la formation. « Nous avons commencé il y a plus d’un an à travailler avec d’autres Opca mais ils sont, comme les Fongecif, dans une phase délicate pour préparer leur avenir », détaille Thierry Cormier, « étant donné le timing resserré nous avons concentré nos efforts sur le bâtiment, un secteur où les blocs de compétences sont déjà reconnus, et travaillé plus particulièrement avec Constructys  ».

Cette expérimentation, faute de lisibilité sur l’avenir, ne devrait pas dépasser un semestre. « Nous ne pouvons pour l’instant nous appuyer que sur les dispositifs existants et le congé individuel de formation (Cif) doit disparaître au 31 décembre », rappelle Thierry Cormier.

Partager cet article