Accueil > Formation professionnelle > Pic régionaux : « Job-rotation », « apprenance inversée », le Haut-commissariat à la transformation des compétences encourage les « voies nouvelles »

Pic régionaux : « Job-rotation », « apprenance inversée », le Haut-commissariat à la transformation des compétences encourage les « voies nouvelles »

Dans un entretien à paraître dans Inffo formation daté du 15 juin (lire notre article), dont nous publions un extrait, la Haut-commissaire à la transformation des compétences Estelle Sauvat dresse le bilan des conventions d’amorçage des pactes régionaux d’investissement dans les compétences. Parallèlement, elle explicite la méthode de « co-construction » de ces pactes et appelle de ses vœux des démarches innovantes.

Le Quotidien de la formation : Quel bilan faîtes-vous des conventions d’amorçage avec les Régions, préfigurant les pactes régionaux d’investissement dans les compétences ?

Estelle Sauvat : 12 régions ont signé une convention d’amorçage pour l’année 2018 et d’autres signatures auront lieu dans les tous prochains jours. 16 Régions se sont engagées dans cette phase d’amorçage, à l’exception de Provence-Alpes-Côte-d’Azur et d’Auvergne-Rhône-Alpes. Là où nous ne contractualisons pas, Pôle emploi prend le relais. Se donner le temps d’élaborer les projets de transformation sur chaque territoire est essentiel à la réussite du Plan d’investissement dans les compétences. L’année 2018 nous a donné l’opportunité d’assurer une phase d’amorçage qui a permis de conduire un dialogue de qualité, un dialogue constructif avec l’ensemble des Régions et d’échanger sur les forces et les limites du modèle actuel, de proposer des voies d’élaboration nouvelles et de cibler plus finement les objectifs soutenus par le plan d’investissement.

Accéder à l’article complet

MOTS-CLÉS

Partager cet article