Accueil > France compétences > France compétences - Les points de vue > « France Compétences incarne d’une certaine façon la réforme de la formation professionnelle et de l’alternance » (Jérôme Tixier, président)

« France Compétences incarne d’une certaine façon la réforme de la formation professionnelle et de l’alternance » (Jérôme Tixier, président)

« Rendre l’accès à la formation professionnelle et à l’apprentissage plus simple, plus rapide, plus lisible et plus efficace (…) Cette mission d’intérêt général sera la boussole qui guidera chacune de nos décisions », déclare Jérôme Tixier, président du conseil d’administration de France compétences (depuis le 14 janvier), dans son premier message du 20 février. Chaque personne, quel que soit son statut, doit pouvoir bénéficier de formations lui permettant d’être actrice de sa vie professionnelle, explique-t-il.

Il rappelle que l’instance créée le 1er janvier 2019 par la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel du 5 septembre 2018 a pour mission d’assurer le financement, la régulation, le contrôle et l’évaluation du système de la formation professionnelle et de l’apprentissage. Elle devra « non seulement contribuer aux enjeux portés par cette réforme mais être également le garant du bon fonctionnement et de l’efficacité du système. », précise-t-il.

Une mission qui pourra compter sur sa gouvernance quadripartite (État, Régions, organisations syndicales de salariés et d’employeurs, et personnalités qualifiées) pour favoriser sa réussite. « Cette diversité d’approches et d’expériences est un atout que nous mettrons au service de la réussite de nos objectifs communs »,estime Jérôme Tixier qui est « intimement convaincu que dans une société de connaissance et en profonde transformation, l’enjeu des compétences est majeur non seulement pour mieux répondre aux besoins immédiats des entreprises mais aussi pour que chacun et chacune puisse construire son parcours. »

Partager cet article