Qualité de la formation

L'essentiel

Qui est concerné ?

Les organismes certificateurs « qualité », France compétences, les branches professionnelles, les CPNE, les organismes de formation – dont les CFA –, les financeurs et les bénéficiaires de la formation.

Quel objectif ?

Renforcer et valoriser l’offre de formation de qualité. Clarifier l’offre de certification « qualité » des prestataires de formation. Apporter plus de souplesse dans les démarches individuelles des actifs vers la formation.

Quelles nouveautés ?

Une régulation par la qualité

Tous les organismes de formation devront obligatoirement être certifiés qualité d’ici 2021, dès lors que les formations qu’ils proposent sont financées sur les fonds publics et sur les fonds mutualisés. En charge de cette mission, France compétences définira un cahier des charges.

Marché grand public

Avec le CPF en euros, chaque individu peut acheter sa formation directement via une application mobile, sans intermédiaire (prévu au 2nd semestre 2019). Les organismes de formation devront adapter leur offre pour prendre en compte cette désintermédiation de l’achat de formation.

Marché de l’alternance

Dès 2020, tout organisme de formation déclaré pourra créer un CFA à condition de se conformer à la réglementation spécifique des CFA. Les organismes de formation pourront donc proposer à leurs clients une offre “formation continue” et une offre “apprentissage”.

Renforcement du marché pour les TPE/PME

La collecte des fonds de formation va favoriser la redistribution vers les TPE/PME. Les organismes de formation vont être amenés à développer une offre qui s’adressera plus particulièrement aux TPE/PME (ex : modalités innovantes qui facilitent l’accès à la formation…)

Un marché libre sans intermédiation et sans financement mutualisé

Les grandes entreprises continueront à acheter directement des formations non soumises aux obligations de certification.

Marché de nouveaux produits de formation

La définition légale de l’action de formation a été élargie  (ex : Afest). Les organismes sont amenés à repenser leur offre autour de parcours individualisés, d’offres modularisées voire de formations au forfait.

ACTUALITÉS

Monétisation : le CPF rénové change la donne pour les organismes de formation

Par Catherine Trocquemé - Le 6 novembre 2018 - Source : Le Quotidien de la Formation

Réforme de la formation professionnelle : l’innovation libérée ? (Fffod)

Par Nicolas Deguerry - Le 20 septembre 2018 - Source : Le Quotidien de la Formation

« La formation de demain sera digitale mais surtout humaine » (Marc Dennery)

Par Nicolas Deguerry - Le 12 septembre 2018 - Source : Le Quotidien de la formation
Autres actualités sur cette thématique

L'analyse juridique

Amendements « Avenir professionnel » : qualité des actions de formation

Par Valérie Michelet - Le 11 juin 2018 - Source : Droit de la formation

Projet de loi « Avenir professionnel » : réforme des missions et du fonctionnement administratif des CFA

Par Romain Pigeaud - Le 17 mai 2018 - Source : Droit de la formation

Réforme de la formation 2018 : évolution des règles liées au contrôle

Par Valérie Michelet - Le 26 avril 2018 - Source : Droit de la formation
Autres analyses juridiques sur cette thématique

Les points de vue

La réforme de la formation, « plus juste et plus lisible pour les salariés » (Béatrice Quertain, responsable formation KSB)

Par Laurent Gérard - Le 4 mai 2018 - Source : Le Quotidien de la formation

« Le système de certification doit s’appuyer sur des références indiscutables » (Jacques Faubert, Fédération des CSFC)

Par Estelle Durand - Le 23 avril 2018 - Source : Le Quotidien de la formation

« On peut s’attendre à des regroupements sur le marché de la formation professionnelle » (Jean Wemaëre, président de la FFP)

Par Catherine Trocquemé - Le 27 mars 2018 - Source : Le Quotidien de la formation
Autres points de vue sur cette thématique